Du sang dans un lavoir


Un drame causé par l'ivresse a eu pour théâtre un lavoir du quartier

Ce jour là, le 14 janvier 1909, le journal hebdomadaire "les Faits-Divers Illustrés" relate un fait divers qui n'est pas sans rappeler la bagarre qui opposa Gervaise à une sa rivaledans le roman de Zola "L'Assommoir".

Le drame de la rue Labat :
"Un drame, causé par l'ivresse, a eu pour théâtre le lavoir Balcan, situé au numéro 11 de la rue Labat, au fond de Montmartre, près de la rue Custine et de la rue De Clignancourt.
Ce lavoir, dont parla beaucoup naguère parce qu'il fut détruit par un incendie, est dirigé par M. Georges Balcan qui a son domicile 83 boulevard Barbès.
M. Balcan était occupé à divers travaux dans son lavoir, lorsque le nommé J. Raibaut, âgé de cinquante-un ans, qui gère une cantine dans l'immeuble même où est situé le lavoir, voulut pénétrer dans l'endroit où sont occupées les laveuses.
Mais en raison de son état d'ébriété, M. Balcan lui donna l'ordre de se retirer. Furieux, le cantinier fit semblant de s'en aller ; en réalité, il rentra dans sa cantine où il prit un énorme couteau de cuisine et, se précipita sur M. Balcan, le frappa d'un violent coup de son arme.
Le propriétaire du lavoir poussa un cri terrible et tomba sur le sol, inanimé, atteint d'une profonde blessure à l'omoplate droite.
Les laveuses et plusieurs voisins se précipitèrent sur le meurtrier et l'accablèrent de coups. Les laveuses surtout, se servant de leurs battoirs, mirent le cantinier en facheux état, sa figure ne formait plus qu'une plaie.
Les inspecteur de police, Cousseau et Hietrich, avec les agents Berson et Marc Aubert, empëchèrent la foule d'écharper complètement le meurtrier et le conduisirent au commissariat de M. Dumas.
Pendant ce temps, M. Balcan reçevait des soins dans une pharmacie voisine, son état est grave. Le docteur Moison, médecin légiste, a été chargé de dresser un rapport.
Quant au meurtrier, interrogé par le distingué commissaire de police de la rue Lambert, il répondit simplement qu'il ne s'expliquait pas de son attentat, n'ayant rien contre M. Balcan. Il a été envoyé au dépôt toujours ivre."
Extrait de "les Faits-Divers Illustrés" du 14 janvier 1909.

Lavoir des Balcan - 11 rue Labat – 75018 Paris


Où :
11   Rue   Labat - 75018 PARIS

Quand ... :

14 JANVIER 1909 à partir de 00h00



les Faits-Divers Illustrés du 14 janvier 1909.

En première page : Le drame de la rue Labat

Lavoir Balcan

Le lavoir de la rue Labat, vue depuis la cour du 49 rue des Poissonniers.

Danse Orientale
Cours et animation de soirée

La Maison d´ALEP
Artisanat de Syrie...

Isabelle Cherchevsky
Atelier de couture
Salon de thé

Fanta TOURÉ BAH
Création sur mesures
prêt à porter

CRYSTAL OPTICAL
Pour une vision optimale

TAL OPTIC
Ouvert le dimanche
de 10h à 15h

Eric Gara
Coiffeur Visagiste
Coiffeur conseil KERASTASE

À La Goutte d´Or
Spécialités Françaises & Orientales...

Au Rendez-Vous des Chauffeurs
Rendez-Vous Parisien du début du siècle

NAVEL
Spécialités Indiennes

Sur Place ou à emporter...

La Nouvelle Histoire
L´Afrique dans votre assiette...

Portobello
Une cuisine italienne dans un pub anglais !

Don Doudine
Un marchand de vins, rue Myrha...

Casaf-Exo
Produits Exotiques...

Au Gamin de Paris
Un avant goût de Montmartre...