L'Assommoir Illustré


Edition illustrée de la fin du XIX siècle

A la fin du XIXe siècle, va paraitre aux éditionx C. Marpon et E. Flammarion un exemplaire illustré de l´Assommoir.

Cette ouvrage a été tiré à cent trente exemplaires numérotés, sur papier de Hollande, avec les doubles suites de gravures sur chine.

Imprimé par les imprimeries Emile Martinet, 2 rue Migon à Paris.




L'Assommoir illustré

Ce fut le zingueur qui força Lantier à entrer. Page 240

L'Assommoir illustré

MIS EN BIERE DE GERVAISE "Va, t'es heureuse, fais dodo, ma belle." Page 466

L'Assommoir illustré

DELIRIUM TREMENS DE COUPEAU "La dedans, Coupeau dansait et gueulait..." Page 452

L'Assommoir illustré

"Elle achevait son pain, elle torchait ses larmes au fond du poëlon, ses grosses larmes silencieuses qui tombaient toujours dans son manger" Page 445

L'Assommoir illustré

"L'homme se retourna. C'était Goujet" Page 443 Illustration : André Gill

L'Assommoir illustré

- Monsieur, écoutez donc... L'homme la regarda de côté et s'en alla en sifflant plus fort. Page 434 Illustration : Kemplen

L'Assommoir illustré

LES FEMMES ATTENDANT LA PAYE A LA PORTE DE L'ATELIER "Gervaise aperçut quatre ou cinq femme qui montaient la garde comme elle, à la porte du maitre-zingueur, guettant la paye, pour l'empêcher de s'envoler chez le marchand de vin" Page 424 Illustration : Vierge et A Bellenger

L'Assommoir illustré

LA MORT DE LALIE "Gervaise s'était jetée sur Bijard et lui arrachait le fouet" Page 422 Illustration : CL Bellenger

L'Assommoir illustré

"Le vis à vis de Nana" Illustration : André Gill

L'Assommoir illustré

"Et s'avançant, elle flanqua à Nana deux gifles soignées" Page 404 Illustration : André Gill

L'Assommoir illustré

GERVAISE LAVANT PAR TERRE DANS LA BOUTIQUE DE CONFISERIE. "Elle frottait le parquet, aplatie par terre, les deux main crispées sur le bois de la brosse." Page 396 Illustration : Rose

L'Assommoir illustré

Nana Illustration : André Gill

L'Assommoir illustré

Le vieux à Nana Illustration : André Gill

L'Assommoir illustré

L'ATELIER DE FLEURISTE "On était là, les unes sur les autres, on se pourrissait ensemble" Page 379

L'Assommoir illustré

LES FILLES D'OUVRIERS SE PROMENANT SUR LE BOULEVARD EXTERIEUR. "Elle s'en allaient, se tenant par le bras, occupant la largeur de la chaussées..." Page 372

L'Assommoir illustré

"La mère Hoche sortit de sa loge pour la voir passer" Page 367 Illustration : S. Castelli

L'Assommoir illustré

"Gervaise accompagna Coupeau à Lariboisière, regarda les infirmiers le coucher, au bout d'une grande salle bordée de lits tout blancs". Page 355

L'Assommoir illustré

"Lalie était attachée au pied du lit de fer, les jambes et le corps ficelés avec de la grosse corde...". Page 349

L'Assommoir illustré

LA PREMIÈRE COMMUNION DE NANA. "Coupeau pleura tout le temps. CA le saisissait, le curé faisait les grands bras, les petites filles pareilles à des anges". Page 336 Illustration : Georges Bellenger

L'Assommoir illustré

"Je m'asseois sur mes affutiaux, vous savez, si je n'ai pas ma soupe !" Page 335 Illustration : V. Butin

L'Assommoir illustré

"Ecoute, cria-t-il dans le nez de sa femme, je veux que tu m'écoutes ! Ta sacrée tête fait toujours des siennes." Page 326 Illustration : Clairin

L'Assommoir illustré

LE CIMETIERE DE LA CHAPELLE "Un bout de jardin qui s'ouvrait sur la rue Marcadet"
Ce cimetière était situé entre la rue Pierre Budin (qui s'appelait à l'époque impasse du cimetière) et la rue Marcadet

L'Assommoir illustré

MORT DE LA MERE COUPEAU "La veillée des trois femmes autour du poèle"

L'Assommoir illustré

NANA REGARDANT SA GRAND MERE MORTE "Comme elle retournait auprès du corps, Gervaise trouva Nana sur sont séant, qui regardait" Page 307

L'Assommoir illustré

LA MERE COUPEAU AU MONT DE PIETE Les employés de la rue Polonceau l'appelaient La mère "Quatre-francs" Page 299

L'Assommoir illustré

Gervaise et Lantier trouvant Coupeau ivre-mort, étendu par terre et barrant le lit conjugal. Page 285

L'Assommoir illustré

Gervaise et Lantier passèrent une très agréable soirée au café-concert. Page 283

L'Assommoir illustré

GERVAISE ET GOUJET DANS LE PRE "Elle avait, en parlant, une si belle figure qu'il lui prit la main" Page 268

L'Assommoir illustré

LANTIER INSTALLE CHEZ LES COUPEAU "Il apprenait à danser à Nana et il lui faisait parler patois" Page 262

L'Assommoir illustré

Madame Boche

L'Assommoir illustré

Monsieur Boche

L'Assommoir illustré

La table des enfants

L'Assommoir illustré

POISSON DECOUPE L'OIE Les têtes s'allongeaient, les regards suivaient le couteau. Page 224 Illustration : André Gill

L'Assommoir illustré

LA FETE DE GERVAISE Vers cinq heures, les invités commencèrent à arriver avec des bouquets. Page 213

L'Assommoir illustré

BIJARD ASSOMMANT SA FEMME Il l'avait abattue de ses deux poings, maintenant il la piétinait. Page 203

L'Assommoir illustré

La père Bru piétinait dans la neige pour se réchauffer.

L'Assommoir illustré

POISSON FAISANT SES PETITES BOITES Tout le long de la journée, d'un bout de l'année à l'autre, il refaisait les mêmes boites, huit centimêtres sur six. Page 188 Illustration : André Gill

L'Assommoir illustré

Pendant que Gervaise vidait son panier et posait le linge sur le lit. Madame Goujet fit son éloge. Page 183

L'Assommoir illustré

LA FORGE Goujet et Bec-Salé forgeant devant Gervaise. Page 176

L'Assommoir illustré

Les enfants promenant dans la cour le sabot de madame Boche. Page 164

L'Assommoir illustré

Coupeau gris, taquinant les ouvrières. Page 155 Illustration : André Gill

L'Assommoir illustré

GERVAISE COMPTANT LE LINGE Nous disions quatorze chemises de femme, n'est-ce pas ? madame Bijard... Page 148 Illustration : André Gill

L'Assommoir illustré

La loge des Boche

L'Assommoir illustré

Madame Gervaise, dit Goujet, voulez-vous me permettre de vous prêter de l'argent. Page 138 Illustration : Bellenger

L'Assommoir illustré

L'ACCIDENT DE COUPEAU "Il roula, sans pouvoir se rattraper". Page 23 Illustration : Garmer

L'Assommoir illustré

GOUJET

L'Assommoir illustré

Toutes trois, debout devant le lit, commentaient le détail des couches. Pages 109 Illustration : Georges Bellenger

L'Assommoir illustré

Ca ne vous empêchera pas d'y passer, ma petite... Page 101 Illustration : A Bellanger

L'Assommoir illustré

Faut faire un brûlot, cria Mes-Bottes. Page 94

L'Assommoir illustré

LANTIER Illustration : André Gill

L'Assommoir illustré

MES-BOTTES Illustration : André Gill

L'Assommoir illustré

PROMENADE DE LA NOCE AU LOUVRE "Des siècles d'art passaient devant leur ignorance ahurie" Page 80

L'Assommoir illustré

LA NOCE A LA MAIRIE

L'Assommoir illustré

VIRGINIE Illustration : G. Clairin

L'Assommoir illustré

Les Lorilleux travaillant l'or. Illustration : Georges Bellanger

L'Assommoir illustré

COUPEAU Illustration : André Gill Graveur : CL Bellanger

L'Assommoir illustré

La maison de la rue de la Goutte d'Or Page 46

L'Assommoir illustré

Gervaise et coupeau, l'ouvrier zingueur, mangeaient ensemble une prune à l'Assommoir. Page 36 Illustration : Frédéric Regamey

L'Assommoir illustré

LA BATAILLE DE GERVAISE ET VIRGINIE "Le battoir levé, elle se mit à battre, comme elle battait autrefois à plassans" Illustration : André Gill

L'Assommoir illustré

L'Assommoir DU PERE COLOMBE "Alors, c'est la tournée de monsieur ?..." Illustration : S. Frappa

L'Assommoir illustré

La descente des ouvriers

L'Assommoir illustré

GERVAISE. Illustration : André Gill

Danse Orientale
Cours et animation de soirée

La Maison d´ALEP
Artisanat de Syrie...

Isabelle Cherchevsky
Atelier de couture
Salon de thé

Fanta TOURÉ BAH
Création sur mesures
prêt à porter

CRYSTAL OPTICAL
Pour une vision optimale

TAL OPTIC
Ouvert le dimanche
de 10h à 15h

Eric Gara
Coiffeur Visagiste
Coiffeur conseil KERASTASE

À La Goutte d´Or
Spécialités Françaises & Orientales...

Au Rendez-Vous des Chauffeurs
Rendez-Vous Parisien du début du siècle

NAVEL
Spécialités Indiennes

Sur Place ou à emporter...

La Nouvelle Histoire
L´Afrique dans votre assiette...

Portobello
Une cuisine italienne dans un pub anglais !

Don Doudine
Un marchand de vins, rue Myrha...

Casaf-Exo
Produits Exotiques...

Au Gamin de Paris
Un avant goût de Montmartre...